Ce blog | ermites.club article

angela

Ce blog | ermites.club

Pourquoi ce blog ?

Il y a quelques années, je découvrais le jeu de rôles en solitaire. En commençant par des jeux d'écriture, ce qui est peut-être aujourd'hui la forme de JdR solo à laquelle j'apprécie le plus de jouer : j'aime écrire sur du papier et j'aime la liberté du jeu solo qui ne peut pas devenir obligation car on commence et on arrête de jouer quand on veut.

En découvrant les jeux d'écriture, j'avais connaissance d'exercices d'impro de théâtre mais sans avoir conscience qu'on pouvait assimiler cela à certaines formes et certains jeux existants. C'est aujourd'hui un parallèle que je vois pour de nombreux jeux que l'on peut trouver sur le site itch.io qui est le lieu principal sur lequel je navigue pour découvrir et jouer. Voyant que beaucoup de personnes n'utilisaient pas les tags « solo » et « singleplayer » pour répertorier leurs jeux, j'ai décidé de créer une collection nommée Hermits club, dont le titre est basé sur ma citation TV favorite (ça vient de la 10e réincarnation du personnage principal d'une série britannique diffusée dès 1963, je vous laisse deviner !). Aujourd'hui, cette collection réunit plus de 1 000 jeux et suppléments de toutes sortes, principalement écrits en anglais. Pour mettre en avant les jeux écrits ou traduits en français qui se trouvent sur ce site, une seconde collection a vu le jour : Club d'ermites.

Retrouvez ces deux collections dans les liens ci-dessous :

 

Alors qu'en 2018 on trouvait difficilement du contenu francophone et que le site itch.io n'était pas encore envahi par les rôlistes, Berzerk ouvrait son blog Héros Solitaire ! Un blog que j'ai suivi avec intérêt dès ses débuts, car il y diffuse des outils, des jeux, des découvertes et ça faisait vraiment plaisir de voir enfin un lieu francophone dédié totalement à cette pratique (merci Berzerk !). Aujourd'hui, alors que le JdR solo reste un loisir peu connu, on trouve plus facilement du contenu et des personnes curieuses de cette pratique.

Il y a d'ailleurs plusieurs raisons de jouer en solo. Tout d'abord par curiosité, pour découvrir une nouvelle pratique, ou pour découvrir un jeu avant de le jouer en groupe si celui-ci est prévu pour ça. Ca peut être aussi pour amorcer une pratique d'écriture, comme le fait Thomas Munier en se concentrant sur les jeux d'écriture (il en parle dans son article Le jeu de rôle, un outil pour l'écriture de roman). Chaque rôliste joue pour ses propres raisons et à ses catégories de jeux favorites.

En ce qui me concerne, je crois identifier 3 raisons qui me poussent à jouer, liées à 3 façons de jouer différentes :

  • Chaque partie me permet de faire une pause dans la journée, pour sortir du quotidien ou prendre du temps pour moi tout en inventant une histoire, comme c'est le cas pour bon nombre de jeux d'écriture. Certaines parties sont aussi des moyens de « recharger mon énergie » comme une séance de méditation pourrait le faire. C'est surtout le cas pour les jeux catégorisés comme étant self-care ou introspectif.
  • Certaines parties sont des façons de ludifier le quotidien, des expériences, des « invitations à jouer » dans mon environnement réel en y apportant une touche de jeu. Dans ce cas, il s'agit principalement de ce que je nomme les « LARP du quotidien » (LARP signifiant Live Action Roleplaying Game, soit GN ou « Grandeur Nature » en français, mais sans forcément se déguiser comme on peut l'imaginer en entendant ces mots).
  • Ces jeux me permettent aussi de découvrir des façons de penser, de jouer et d'écrire très variées, ainsi que des vécus. Car les jeux que je lis et teste sont surtout issus de la plateforme itch.io, où se trouvent des personnes du monde entier, dont beaucoup s'identifient comme faisant partie de minorités. Les jeux permettent alors de parler de certains messages et valeurs, et c'est un aspect du loisir qui me plaît beaucoup.

Si l'on réfléchit par la négative, j'en suis probablement venue à jouer à ces jeux atypiques car les jeux plus connus m'intéressent moins : je me suis ennuyée lors de mes (débuts de) parties d'exploration de donjon, mais j'en parlerai tout de même sur ce blog si j'en teste de nouveaux ! Sachez que j'aime aussi beaucoup jouer en groupe, mais j'ai eu peu d'occasions dernièrement de participer à des parties, et j'ai souvenir de parties qui m'ont ennuyée et/ou fatiguée ou m'ont parues devenir peu à peu des obligations auxquelles me rendre. J'ai aussi malheureusement du mal et un manque d'intérêt à jouer en virtuel, par appel vocal, surtout si la partie est longue.

Il y a probablement d'autres raisons, mais c'est ce que j'ai identifié dernièrement. Et je peux donc conclure en disant que le JdR solo est pour moi autant un loisir qu'un outil. Et c'est de ce loisir-outil que je parlerai ici. Parfois, je traduis des jeux ou j'en mets en pages, s'il s'agit de jeux solo, j'en parlerai probablement ; dans tous les cas vous pouvez retrouver ce que je fais d'autre dans le domaine du jeu de rôles (traductions, mises en pages, illustrations) via la page À propos.

Les prochains articles de ce blog seront donc centrés sur des jeux ou des façons de jouer en solo. N'hésitez pas à partager vos propres expériences, venir discuter sur Discord et à jeter un œil aux autres antres de rôlistes solitaires (tous les liens sont sur la page JdR solo) !

Aujourd'hui, alors que le mois qui m'a vue apparaître sur Terre est de retour, je vous souhaite la bienvenue en octobre et la bienvenue sur ce nouveau blog francophone entièrement dédié aux jeux de rôles solo.

Revenez de temps en temps sur ce blog pour découvrir aléatoirement des jeux ou abonnez-vous au flux RSS. À très vite !


 

Un immense merci à Gabriel pour son aide colossale sur la conception de ce blog !!

Sauf mentions contraires, toutes les illustrations de ce blog m'appartiennent mais sont généralement diffusées sous licence Creatives Commons BY-NC sur ma page angela-quidam.itch.io

Worry Herbs

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot wf1y4 ?