Obligation Free micro-jeu (-15 min)

angela

Obligation Free

Quelques mots pour se concentrer sur le positif. Par W.H. Arthur


Soumis lors d'une game jam (comprenez : un concours informel et sans jury ni classement, sur itch.io) centrée sur la création de jeux « cozy » (réconfortants, doux...), ce jeu vous demande d'écrire deux listes à propos de votre personnage : la liste de ses obligations face à la liste des choses qu'iel aime faire.

Pour jouer, il vous faut seulement de quoi écrire, et une idée de personnage : ça peut être le personnage d'une campagne en cours ou même une version fictive de vous-même, vous imaginez ce que vous voulez tant que vous pouvez visualiser ses plaisirs et devoirs. La première fois que j'ai testé ce jeu, je crois avoir écrit des choses issues de ma vie réelle ; aujourd'hui, en relisant Obligation Free, c'est encore comme cela que j'ai envie de l'utiliser : écrire d'un côté des choses simples que j'aime faire et d'un autre côté des habitudes ou obligations que je m'impose mais qui pourraient disparaître sans que ça n'ait de conséquences majeures.

 

Le jeu (traduction)

Voici les instructions traduites (avec l'aimable autorisation de l'auteur). Il est possible de jouer à plusieurs. Pour jouer en solo, ignorez la première phrase :

Suivez les étapes suivantes à tour de rôle :

  • Nommez puis décrivez votre personnage.
  • Écrivez la liste de ses obligations.
  • Écrivez la liste de ce que votre personnage aime faire.
  • Détruisez la liste des obligations.
  • Racontez comment votre personnage fait ce qu'il aime.

Aucune indication n'est donnée sur la façon de détruire la liste des obligations, faites donc ce que vous préférez. Vous pouvez par exemple la déchirer, c'est une façon amusante de la détruire et ça peut vous permettre de déchirer les mots un par un. Vous pouvez aussi la brûler, ce qui symbolise une action libératrice (mais dans ce cas, faites attention à ne pas vous mettre en danger ! ☺)

 

L'impact de ce jeu

Le jeu peut paraître anecdotique, court et rapide, mais quand j'ai découvert Obligation Free il y a environ 1 an, ça a eu un impact important pour moi. Le même impact qu'a eu la game jam « Libre Baskerville » organisée par Jared peu de temps après (j'en reparlerai probablement dans un futur article). Ca m'a permis d'accorder plus de légitimité aux expériences courtes, mais aussi de désacraliser l'acte de création et de diffusion publique des jeux. Ce n'est pas rien. Obligation Free fait partie de ces découvertes qui ont contribué à faire évoluer ma façon d'appréhender ce que peut être un jeu. Me dire que toutes les formes de jeux sont légitimes et que chaque individu a « le droit » d'apprécier une forme de jeu plutôt qu'une autre (même si elle est atypique et/ou vue comme n'étant pas du JdR). C'est quelque chose que je pensais déjà mais que je ne formulais pas vraiment, ou à laquelle je ne réfléchissais peut-être tout simplement pas. Peut-être que sans Obligation Free et quelques autres découvertes je ne créerai pas tant de micro-jeux, et je les diffuserai probablement encore moins ! Je suis d'ailleurs certaine que ce micro-jeu a inconsciemment contribué à ce que je participe l'an dernier au Rôlistober 2019, un défi d'écriture et création quotidienne (dont vous pouvez lire et voir le résultat sur angela-quidam.itch.io/rolistober2019, la production du jour 7 était d'ailleurs grandement inspirée d'Obligation Free).

Merci WH Arthur !


Prenez un peu de temps pour réfléchir à ce qu'aimerait faire votre personnage (ou ce que vous aimeriez faire) et répertoriez les contraintes majeures. Ces contraintes sont-elles toutes nécessaires ou ne pouvez-vous pas en supprimer au moins une pour libérer du temps pour faire une chose agréable à la place ?

 


Liens

  • Retrouvez la version originale de Obligation Free sur itch.io

Ce blog | ermites.club Worry Herbs

1 commentaire

#1  - Herisson a dit :

Woh, super surprenant ! Je me demande vraiment ce que produit cet acte !! Hâte de tester

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot 3x2hu0gk ?